Lettre ouverte à Monsieur le Premier ministre

Lettre ouverte à Monsieur le Premier ministre

Monsieur,
Nous prenons acte de la prorogation par le CEI de la fin de l’enrôlement jusqu’au 30 Juin 2020. Cependant, nous souhaitons accueillir avec faveur une prorogation d’au moins 3 mois, assortie d’une solution partagée, qui mette fin aux parades programmées sensées détourner l’intérêt électoral à l’avantage du pouvoir organisateur.
Partant, il faut donc régler définitivement les problèmes des pièces d’identité qui paralysent le bon fonctionnement de l’enrôlement de manière à satisfaire toutes les parties concernées.

Dans cette situation, Nous vous recommandons de prendre une décision qui soit à mesure d’engendrer une externalité positive pour les citoyens et citoyennes. En l’occurrence, une planification non en surchauffe, une capacité d’alterner une réelle flexibilité et la pression dans les différents services dédiés, l’avantage de réduire les déplacements inutiles et les coûts élevés qui en sont liés.

Du reste, sur la base de cette considération, nous attendions de votre part, l’actualisation effective et la recherche incessante de la valorisation des bénéfices de la totalité des ivoiriens et des ivoiriennes. Car il n’est pas tard pour mieux faire.

Veuillez agréer, Monsieur le Premier ministre, l’expression de mes sentiments distingués.

Le Président du P.I.P,

Parti Ivoirien du Peuple,

GNADOU Dano Zady,

L’Indispensable Apôtre de la Paix Universelle,

shares