Le P.I.P propose la prorogation de la campagne d'enrôlement jusqu'au 30 septembre 2020.

Le P.I.P propose la prorogation de la campagne d'enrôlement jusqu'au 30 septembre 2020.

Le P.I.P propose la prorogation de la campagne d’enrôlement jusqu’au 30 septembre 2020.

COVID 19 OBLIGE !

Le P.I.P propose par ma voix, l'inscription de tous les ivoiriens sur la liste électorale sans aucune discrimination jusqu'au 30 septembre 2020.

A son Excellence,
Monsieur le Président de la République de Côte d'Ivoire,

Monsieur,

J'ai apprécié le sentiment d'élargissement de l'enrôlement à tous les Ivoiriens et Ivoiriennes à l'étranger, par la Note Circulaire N°112/PDT/SP/2020 faite le 18/06/2020 et signée par le Secrétaire Général KOUAME ADJOUMANI PIERRE.

En effet, je reste convaincu du fait que toute pièce d'identité étant périmée, est à tous les effets, invalide pour n'importe quel ivoirien en particulier ou citoyen en général. Et ceci, sans distinction de parti ou de culte.

Hier, ma surprise a été de constater dans un Bureau d'enrôlement en France, que bon nombre d'ivoiriens et d'ivoiriennes se sont vus refuser les Cartes d'Identités Nationales (CIN) ou Passeports, sous prétexte qu'ils sont trop datées ; et ne sont pas produits par les Services compétents du gouvernement actuel.

J'ose rappeler qu'une situation d'émergence requiert une seule réponse extraordinaire. Il était souhaitable que l'on évita d'autres déboires à nos concitoyens. Car la CIN ou le Passeport périmé, si vieux fussent-ils, outre leur fonction de présenter les généralités de celui ou celle qui les possède, traduit fortement l'expression du sentiment affectif de cet individu envers sa nation.

C'est vraiment dommage, que beaucoup parmi nous ont un rapport conflictuel avec leur propre pièce d'identité voire leur propre pays et cela malgré eux.

Être sans papiers dans son pays et pour son pays est une insulte pour le pouvoir qui le professe en réduisant lui-même ces citoyens à l'inexistence et à l'implacable et terrible clandestinité.

Quand ceux-ci maitriseront l'enfer du bannissement et de la clandestinité, il sera trop tard pour le pouvoir.

C'est pour cela qu'il nous faut éviter de mettre la charrue avant les bœufs et éviter de discriminer les ivoiriens : un papier périmé n'est pas moins périmé qu'un autre. La révision de la liste électorale devrait succéder à l'étranger à l'identification de tous les ivoiriens sans exception aucune comme cela semble être fait en Côte d'Ivoire.

Au demeurant, pour éviter pareille situation de mauvais goût, dans l'avenir, il va sans dire nommer des Consuls supplémentaires ou créer des Services consulaires où il en nécessite.

Mais en attendant et au regard des difficultés que traverse notre Pays, et le devoir de tous ses fils d’œuvrer pour une paix durable, je vous demande, Son Excellence, Monsieur le Président de la République, personnellement et aussi au nom de mon parti, le P.I.P, de permettre à tous nos compatriotes où qu'ils se trouvent de s'inscrire massivement sur la liste électorale avec tout papier d'identité périmé où non, tout en vous priant d'agréer l'expression de mes sentiments distingués.
Je vous remercie,

Fait à Châteaubriant, le 24 juin 2020,

Le Président du P.I.P,
Parti Ivoirien du Peuple,

GNADOU Dano Zady,
L'Indispensable Apôtre de la Paix Universelle,

GNADOU

Related Articles

Close
Déconnexion

Veuillez saisir votre identifiant ou adresse mail. Vous recevrez un lien pour créer un nouveau mot de passe par e-mail.

Déconnexion

Close