COMMUNIQUE DU PIP RELATIF A LA SITUATION SOCIO-POLIQUE EN CÔTE D’IVOIRE

COMMUNIQUE DU PIP RELATIF A LA SITUATION SOCIO-POLIQUE EN CÔTE D’IVOIRE

 ————COMMUNIQUÉ DU PARTI IVOIRIEN DU PEUPLE RELATIF A LA SITUATION SOCIO-POLITIQUE EN CÔTE D’IVOIRE—————

Le Parti Ivoirien du Peuple (PIP), depuis 2001, a œuvré, dans le sens de la Paix et de la Cohésion Sociale en Côte d’Ivoire. Cette quête de bien-être pour son peuple l’a conduit, à la construction des conditions pour une revitalisation structurelle d’un pays d’unité et de fraternité. Par exemple, l’élaboration des plans de Paix dénommés « l’indispensable plan de paix et de développement du PIP », en 2004, et « le plan d’urgence de paix pour la Côte d’Ivoire » en 2012, en est, (entre autres), une preuve d’attention systématique et constante vers la Côte d’Ivoire.

Le PIP, parti de la Paix et de la Cohésion Sociale, face au manifeste recul des acquis démocratiques dans le pays, avait marqué sa désapprobation en critiquant la dépendance aux lois antidémocratiques du parti au pouvoir, et n’a point manqué de blâmer l’ingérence et la responsabilité des puissances étrangères dans les affaires internes de la Côte d’Ivoire.

En effet, le PIP, dès le déclenchement de la crise post-électorale de 2010, qui a porté, le 11 Avril 2011, à l’arrestation du M. Laurent Gbagbo, ancien Président [légalement-démocratiquement élu] de la Côte d’Ivoire, au renversement de son pouvoir, sa déportation manu militari et aussi à l’exil forcé de représentants de divers partis d’opposition, des responsables d’organisations civiles et de nombreuses familles ivoiriennes, a constamment œuvré pour la libération inconditionnelle de tous les prisonniers politiques et le retour effectif des exilés en Côte d’Ivoire, notre cher pays à tous.

Aujourd’hui, nous avons assisté avec satisfaction, au grand retour de Mr Laurent Gbagbo, des exilés, et à la mise en liberté par le pouvoir en place de quelques prisonniers. Aussi, revendiquons-nous la continuation de la libération des prisonniers qui croupissent injustement, jusqu’à présent, dans les geôles ivoiriennes.

Dans notre démarche de Parti politique avec pour slogan, bien connu des ivoiriens : « Ni Neutre, Ni Partisan, mais Farouche

Artisan de la Paix », nous encourageons le pouvoir en place à plus de responsabilité institutionnelle dans le sens de la prise de décisions inclusives, et de solutions partagées visant certainement à l’instauration d’un climat politique apaisé et d’une paix durable.

Le PIP, dans la phase actuelle de la reconfiguration des partis sur la scène politique ivoirienne, voudrait éveiller et renforcer les grandes énergies jusqu’ici inexprimées, et convie donc ses militants, militantes et tous ses sympathisants (es) à plus d’engagement déterminatif.

Il va sans dire, préserver le jeu des alliances politiques entre les partis en place, en consolidant les liens d’affinité ou de proximité sur la base de projet de société et de programme de gouvernement agrégeant.

Nous soulignons, que les mesures individuelles réfractaires, d’où qu’elles viennent ne sont pas utiles aux partis, ni au bon fonctionnement du pays, en ligne de mire (ou au regard de) l’élection présidentielle en 2025.

Enfin, le PIP demande à tous les fils et filles de Côte d’Ivoire, les ivoiriens et ivoiriennes de s’assumer tels des citoyens libres et de faire le choix de leur bord politique indépendamment de leurs régions d’origine, mais selon leurs fermes convictions, dans la défense de l’intérêt global de la nation.

VIVE LA COTE D’IVOIRE, NATION DES PIONNIERS.

VIVE LA PAIX, CLÉ DE LA RICHESSE.

POUR LE PEUPLE, PAR LE PEUPLE & AVEC LE PEUPLE

Pour le Parti Ivoire du Peuple,

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL

Monsieur DIEUN KOUAYE THIERRY

Mail : contact@pipci.org

Url : www.pip.ci

shares